Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Syndicat SUD Autoroutes
  • : Actualités, syndicalisme, au détour des Autoroutes Paris Rhin Rhône... Ce blog est en constante évolution : nombreuses mises à jour quotidiennes.
  • Contact

P M V

 


   
Délégué Syndical Central
 Pascal GRAPPIN
36, rue du Docteur Schmitt 
21850 Saint-Apollinaire
 
 


    (Cliquez sur l'image 
      pour agrandir)
.

Tél. 06 46 09 47 19

       03 80 77 67 18
Fax.03 80 66 66 70 
         
Qui sommes nous ?  
 
                                             

 CE 

CHSCT 

   DP Paris    

   DP Rhin    

   DP Rhône    

Présentation 

 solidaires

Réseau SUD

 
Subir, n'est pas une fatalité.
Si vous souhaitez obtenir des
solutions concrètes à vos problèmes,
comme par exemple :
- emploi,
- salaires,
- conditions de travail,
- protection sociale,
- égalité professionnelle,
- respect de la dignité de chacun.
SUD peut faire bouger les choses,
pour faire aboutir vos revendications
et vos attentes.
REJOIGNEZ-NOUS. ENSEMBLE
NOUS SERONS PLUS FORTS ET
PLUS EFFICACES.
Fabienne+SloganFdTransparent +ilsSontVos... 
 

Aire &Quot;D'Archives&Quot;

 
 Aprr72ppp

SUD signataire de la dernière négociation NAO

DerniÈRes Infos

7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 13:37

PDF SUDLa société SANEF (Société des Autoroutes du Nord de la France) définitivement débouté de sa volonté acharné de licencier pour contrer la liberté d’expression et l’exercice du Droit syndical. L’Union Syndicale Sud Autoroutes se félicite de la décision par le Conseil d’Etprise at le 21 décembre dernier, de rejeter la requêté déposée par la société concessionnaire d’autoroutes SANEF (groupe ABERTIS) à l’encontre de Mr Valère LELIEVRE, Délégué Syndical Central SUD et Elu titulaire au comité d’établissement de SENLIS, pour TROP FORTE ACTIVITE SYNDICALE !...

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 17:05

accord_viab_secu.jpgA l'issue de plusieurs mois d'intenses négociations et après consultations de nos adhérents (ou pas), SUD non signataire de cet accord.

A une écrasante majorité (97 %) de CONTRE, les agents du terrain se posent en effet les questions suivantes : doit-on supporter le coût de cette restructuration ? Doit-on se contenter d'inclure l'astreinte comme une augmentation salariale ? Disparition du statut autoroutier logé, perte de rémunération conséquente de tous les agents SVA, sécurité revue à la baisse pour les usagers, dernières propositions de la Direction inadmissibles etc. etc.

En résumé, la viabilité est la grande perdante de cet accord ainsi que nos collègues SVA.

Ce résultat nous conforte dans notre analyse et légitime nos revendications non respectées.

P.S. : La Direction vient rajouter subtilement le terme "projet de réorganisation" dans cet accord. C’est une façon de faire valider leur projet rapidement notamment via les signataires potentiels qui seront bien obligés d'être cohérents et de dire amen à la Direction...

 

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 17:46

Restructuration des activités patrouilleurs et viabilité.

Usagers, APRR brade votre sécurité.

 

La société d'autoroutes a pour projet de diminuer la présence physique des patrouilleurs sur le tracé, au détriment de votre sécurité et de votre tranquillité.

 

      avenir_morose.jpg  Actuellement, sur le réseau autoroutier APRR, dans chaque district, il y a un ou deux circuits de surveillance du tracé assurés par des patrouilleurs. Ce sont les yeux et les oreilles du réseau autoroutier et leur utilité est reconnue au niveau national. Ce n'est pas sans raison que les médias surnomment ces agents « les saints bernards de l'autoroute ». Ce personnel a pour mission la détection des incidents, le contrôle du bon état des infrastructures, l'aide aux usagers en détresse, l'intervention et la protection des accidents, la transmission de toutes les informations qui pourraient avoir un impact sur la sécurité des usagers.

        Pour épauler au quotidien les patrouilleurs, les ouvriers viabilité assurent l'entretien du tracé : le fauchage, le nettoiement, les réparations diverses et variées, et le déneigement des chaussées. Ce personnel intervient en renfort sur les accidents qui nécessitent de lourds moyens de protection.     Comme on peut le lire dans ce rapide exposé, la sécurité des usagers est assurée en parfait égalité sur l'ensemble du réseau APRR.

Demain, il en sera autrement. Le projet de la société d'autoroutes est de différencier les secteurs :

-NEX 1 : délai d'intervention de 16 min le jour et 18 min la nuit.

-NEX 2 : délai d'intervention de 28 min le jour et 45 min la nuit.

Ainsi, pour les automobilistes, il sera préférable de circuler sur l'A6, où ils seront sûrs d'être secourus rapidement, que sur l'A31, où ils attendront pendant de longues minutes l'arrivée des secours.

        De plus,  pour les districts multisites classés en NEX2, il n'y aura qu'un patrouilleur pour un circuit d'environ 200 kilomètres. Bien qu'APRR invoque la réduction des délais d'intervention et de l'exposition des salariés, on est en droit de se poser de questions sur la manière dont la société intègre la sécurité des usagers dans ses obligations. L'autre activité impactée par cette restructuration est la viabilité qui verra ses horaires et ses modes d'intervention fortement modifiées pour une efficacité moindre dans sa mission de sécurité.

        En résumé, avec ce projet, APRR veut faire du profit au détriment de la sécurité des usagers. Moins de personnel, moins de moyens matériels affectés à cette mission, soit un danger potentiel pour les usagers et pour les employés. Souvenons-nous des dramatiques accidents, en 1982, des deux autocars sur l'A6, causant 53 morts dont 46 enfants, et plus récemment, celui du tunnel du Mont-Blanc, causant 39 morts. Suite à ces catastrophes, le gouvernement a exigé des mesures de sécurité draconiennes. Si ce projet aboutit, la société d'autoroutes et le ministère des transports auront, en cas d'accident majeur, la lourde responsabilité des conséquences physiques et morales subies par les victimes.

        Il serait opportun que le comité des usagers des autoroutes se saisisse de ce dossier. Pour sa part, le syndicat SUD Autoroute ne cautionnera jamais un projet qui remet gravement en cause la sécurité des usagers.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 08:32

LA DIRECTION VEUT MANIFESTEMENT ALLER TRES VITE SUR LE DOSSIER DE LA REORGANISATION DES PC APRR mettant à mal un grand nombre de salariés dans cette filière. Après le PEAGE, les PC (ce qui impactera aussi toute la filière Viabilité/ sécurité sur le terrain...)

 

la Direction a travaillé le dossier depuis quelques temps puisque l'annonce ne date que du 19 avril 2011 en CCE.

 

Les syndicats Force Ouvrière et SUD déposent donc un préavis de grève à partir du mardi 17 mai 2011 à 3h50 au mercredi 18 mai 2011 à 4h10.

 

Cette grève concerne l'ensemble du personnel d’Autoroutes Paris Rhin Rhône de la Direction Régionale RHIN, Site de Semoutiers.

 

Les revendications sont les suivantes :

 

Ø  Le retrait du projet de la Direction portant sur la réorganisation des PC (Regroupement du PC de Semoutiers avec le PC de Besançon)

Ø  Les Conditions de travail liées à cette réorganisation.

Ø  Le paiement du jour de Grève.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 14:09

Un appel à la GREVE a été lancé par l'intersyndical National pour le mardi 19 octobre 2010, la démarche est louable au regard des mobilisations dont notamment le taux de gréviste chez APRR mais il est dommage que ce choix de date ne prenne pas en compte les délais de dépôt de préavis dans certaines entreprise dont notamment APRR qui est de 5 jours franc puisque avec ce délai trop court il n'est pas possible de déposer dans les délais.

 

19Octobre2010

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 06:37

logoSudRvb

 

 

 

COMMUNIQUE de PRESSE     30 juin 2010

 

FACE A LA RESISTANCE INJUSTIFIEE DE LA DIRECTION APRR

  

Et au Succès de la GREVE du 21 JUIN 2010

SUD dépose un nouveau PREAVIS DE GREVE

 Pour le Vendredi 2 juillet 2010

  (du vendredi 2 juillet 2010 à 4 h au 3 juillet 2010 à 5 h)Pour l’ensemble du personnel du district du VAL de SAÔNE (site de Chalon-sur-Saône et site de Macon)

  

 

Après de multiples démarches/ rencontres/échanges de courriers/ un préavis de GREVE le 21 juin 2010 (très bien suivi par l’ensemble des filières du district du Val de Saône), la Direction continue à ne pas réagir de façon efficace et concrète pour améliorer la situation, c’est pourquoi, SUD dépose un nouveau préavis de GREVE sur les revendications suivantes pour l’ensemble du personnel du District du Val de Saône :

  

-         Embauche d’un agent viabilité sur le district du Val-de-Saône Site de Chalon-sur-Saône suite au départ en CATS d’un agent

 

-         Embauche d’un adjoint au Chef de district sur le district du Val-de-Saône Site de Chalon-sur-Saône

 

-         Définir concrètement la méthode d’intervention en toute sécurité dans la zone des 300 mètres notamment pour les patrouilleurs

 

-         Respect des accords d’entreprise notamment pour les changements d’horaires

 

-         Respect des instances représentatives du personnel notamment les élus DP

 

-         Rétablissement d’un bon climat social

 

-         Conditions de travail

 

- sécurité dans les voies pour le personnel intervenant pour la maintenance, meilleure organisation/gestion du PEAGE suite à l’interdiction des PL sur la N73 è rajouter du personnel  

 

-  mise en conformité rapide des vestiaires du personnel  

-  manque manifeste de matériel

 

Permanence+Coordonnées

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 05:52

Afficher l'image en taille réelle 



COMMUNIQUE DE PRESSE SUD Autoroutes

 

GREVE le 19 Mars 2009

 

SUD Autoroutes (SUD APRR, SUD AREA, SUD ASF, SUD SANEF, SUD Cofiroute) appelle tous les salariés du secteur autoroutier à participer nombreux à la journée de grève (Préavis déposé par SUD Autoroutes) et aux manifestations du 19 mars 2009 partout en France.

 

Dans notre secteur nous avons tant de raisons de nous mettre en grève :

-         Halte aux suppressions d’emplois,

-         Halte aux restructurations,

-         Halte aux remises en cause des accords collectifs,

-         Halte à la remise en cause des Conditions de Travail (flexibilité, polyvalence, mobilité),

-         Halte à l’exclusion des CDD et Intérimaires…

-         Halte à l’automatisation des Péages (40 % du personnel des Sociétés d’Autoroutes concernés)

-         Halte au blocage salarial,

de la loi
Surmonter la crise implique des mesures urgentes en faveur de l’emploi,               des rémunérations et des politiques publiques intégrées dans une politique de relance économique.

     
1 - Donner la priorité au maintien des emplois dans un contexte de crise économique
      2 - Politiques salariales : améliorer le pouvoir d’achat, réduire les inégalités
      3 - Orienter la relance économique vers l’emploi et le pouvoir d’achat
      4 - Préserver et améliorer les garanties collectives
      5 - Réglementer la sphère financière internationale

 

 

POUR SUD Autoroutes Paris Rhin Rhône une manifestation sera organisée au PEAGE de DIJON/CRIMOLOIS le 19 mars 2009 à partir de 08 H 30, c’est le premier péage SANS ARRÊT mis en service fin février 2009 au sein de la Société APRR (filiale d’EIFFAGE depuis début 2006 suite à la privatisation des Sociétés d’Autoroutes)

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 06:36


COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le Syndicat SUD Autoroutes Paris Rhin Rhône défend la cause des précaires depuis octobre 2005, date de la première condamnation d’APRR sur l’utilisation abusive de personnel sous Contrat à Durée Déterminée.

 

Le Syndicat SUD Autoroutes Paris Rhin Rhône a obtenu depuis octobre 2005, la requalification des contrats CDD en CDI pour 58 Ex-salarié(e)s d’Autoroutes Paris Rhin Rhône pour des montants allant de 12 000     à     53 000 €.

 

Le montant global déboursé à ce jour par Autoroutes Paris Rhin Rhône suite aux différentes condamnations infligées par les conseils des Prud’hommes ou Cour d’Appel s’élève à 1 282 116,26 €, et ce, pour les seuls dossiers défendus par SUD Autoroutes Paris Rhin Rhône.

 

8 Dossiers sont toujours en cours d’instruction :

 

2 dossiers dont l’audience est prévue devant le Conseil des Prud’hommes de Dijon le 13 janvier 2009 à 09 H

6 dossiers dont l’audience est prévue devant le Conseil des prud’hommes de Dijon le 29 janvier 2009 à 14 H

 

SUD Autoroutes Paris Rhin Rhône remarque avec beaucoup d’amertume le peu d’intérêt qu’attache Autoroutes Paris Rhin Rhône à ces condamnations successives et donc de ce personnel qui a été « exploité » durant de nombreuses années au sein d’Autoroutes Paris Rhin Rhône alors que SUD avait alerté dès 1998 des dérives et avait demandé officiellement  la mise en place rapide d’une réelle gestion prévisionnelle de ces emplois du fait notamment d’un projet de déploiement de l’automatisation des péages très ambitieux.

 

Il ne reste pour ce personnel plus que la voie juridique afin de faire valoir leur droit et ainsi retrouver un semblant de dignité afin de tourner définitivement la page Autoroutes Paris Rhin Rhône.

 

Contact : 06 14 63 65 72 (JP Campanato)

 

 

 

 

                                             7 JANVIER 2009

Partager cet article
Repost0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 00:08

  

Contact : 06.14.63.65.72

 

Le 24 juin 2008

 
Communiqué de presse - syndicat SUD Autoroutes

 

Mobilisation exceptionnelle du personnel le 17 juin dernier et préavis de grève illimité aux Autoroutes Paris Rhin Rhône (groupe Eiffage), à compter du 04 juillet 2008.

 

La journée d’action du 17 juin 2008 aura vu une participation record des salariés d’Autoroutes Paris Rhin Rhône, qui ont répondu massivement à l’appel à la grève initié par SUD Autoroutes.

 

S’inscrivant dans la mobilisation nationale pour la défense des 35 heures, l’action englobait aussi la gestion dévastatrice conduite par le groupe Eiffage depuis son arrivée  chez APRR. La désorganisation totale des différentes filières d’activité ainsi que la menace sur les emplois du fait de restructurations brutales auront entraîné une réaction sans précédent de la part du personnel d’APRR, avec une participation souvent comprise entre 70% et 100% au gré des sites et des filières, parmi le personnel d’exécution.

 

Derrière les commentaires apaisants propagés depuis des mois par la Direction d’APRR, SUD constate sans surprise, mais avec satisfaction, que le discours trompeur des uns ne masque en rien le dépit des autres, l’arrivée d’Eiffage se caractérisant au bout du compte par un mouvement social d’une ampleur inédite dans toute l’histoire d’Autoroutes Paris Rhin Rhône.

 

SUD Autoroutes appelle le personnel à poursuivre la mobilisation, en enjoignant la Direction d’APRR – Eiffage à prendre en compte au plus vite les revendications exprimées par notre syndicat depuis des mois.

 

SUD condamne au passage les nombreuses entraves au droit de grève constatées le 17 juin dernier (personnel gréviste remplacé par des personnes de l’encadrement), en mettant en garde la Direction contre des dérives qui ne font qu’accroître le malaise ambiant et la colère des salariés.

 

Pour toutes ces raisons, SUD Autoroutes informe qu’un préavis de grève illimité est déposé au sein d’Autoroutes Paris Rhin Rhône, à compter du 04 juillet 2008.

 

Pour l’heure, nous attendons de la Direction un arrêt immédiat de sa gestion sociale dévastatrice, un retour au dialogue incluant toutes les instances représentatives du personnel, ainsi que des explications sur les entraves au droit de grève constatées il y a quelques jours.

 

Aux côtés d’un personnel chauffé à blanc par des conditions de travail détestables et une situation d’avenir préoccupante, SUD indique dès à présent qu’il tirera rapidement les conséquences  en cas de nouvelles dérives lors de prochaines journées d’action…

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 00:08
 
 

                                                                                                                                 Contact : 06.14.63.65.72
 
 
COMMUNIQUE DE PRESSE syndicat SUD  APRR - AREA
 
eek est consterné par la déclaration de l’ex-PDG redevenu PDG d’Autoroutes Paris Rhin Rhône, M. ROVERATO, qui affirme dans un communiqué à l’AFP le 29 février 2008 que « les 8 syndicats sont d’accord sur les réorganisations et l’automatisation menée par la Direction au sein d’APRR ». eek a toujours été et reste à la pointe de la contestation des restructurations, réorganisations et l’automatisation des péages pilotées par nos nouveaux dirigeants, le climat social déplorable jamais atteint à Autoroutes Paris Rhin Rhône confirme la consternation générale des salariés :
 
eek condamne les licenciements et démissions en cascade depuis l’arrivée du tandem Eiffage - Macquarie à la tête d’APRR (baisse des effectifs flagrante)
SUD s’étonne, dans l’actualité européenne des derniers jours, du choix étrange de la Bourse Luxembourgeoise par APRR pour uneémission d'obligations d’un montant maximal de 6 Milliards d'€ (orchestrée par la banque DEXIA – Luxembourg), afin de circonvenir une dette de la branche Concessions établie à plus de 11 milliards
eek condamne le licenciement sans ménagement des 300 salariés précaires (CDD et intérimaires) d’Autoroutes Paris Rhin Rhône è 46 CDD (défendus par SUD) ont d’ores et déjà obtenu gain de cause devant les Tribunaux pour un montant de 1 070 000€ avec d’autres procédures en cours…
eek condamne le versement de la prime de « démission » (limogeage ?)de Monsieur Benoît HEITZ pour un montant de 1 900 000,00 €
eek condamne l’attribution des 195 000 actions gratuites (officielles) à Monsieur ROVERATO en complément de sa rémunération annuelle de 1 800 000,00 €
eek condamne la rémunération de Monsieur NOURRY (Directeur Général Délégué d’APRR) de 19 000,00 €/ mois à laquelle vient se rajouter 200 000,00 € de prime pour 2007, ce qui tranche jalousement avec les négociations salariales actuelles chez APRR où la Direction ne propose pour l’heure que + 2,1% au titre de l’année 2008 accompagnée de quelques mesures catégorielles…
eek condamne le manque de transparence dans la gestion sociale au sein d’APRR ainsi que dans le dossier préoccupant du Télé péage EUROPEEN mettant en péril l’avenir de plus de 800 salariés d’ici à 2012
eek condamne les spéculations perpétuelles autour de la Société APRR mettant en péril l’avenir de ses salariés (4500 salariés fin 2005, 4200 fin 2007) et du groupe EIFFAGE (plus de 63 000 salariés) avec un dossier Sacyr qui ne trouve pas d’issue.
eek condamne le manque de transparence sur l'externalisation des processus métiers, pour proposer la dématérialisation de factures à ses clients grands comptes à Clear' Invoice de Accelya mettant en péril les emplois internes…
eek condamne l’actionnariat EIFFAGE imposé aux salariés qui a vu la Participation versée en 2007 fondre de moitié en moins d’un an
eek condamne les pressions sur le personnel : mobilité, Polyvalence, flexibilité…
eek condamne les pertes liées à la fraude des clients pour un montant estimé de 4,5 millions d’€ en 2006 (chiffre officiel Direction) suite à la montée en puissance de l’automatisation, un montant qui représente l’équivalent de 200 emplois à temps plein.
 
Le 03 mars 2008
Ces quelques exemples démontrant que eek Autoroutes n’avalise aucunement la gestion sociale conduite par EIFFAGE au sein d’APRR depuis deux ans.
Partager cet article
Repost0